Stop aux ballonnements après les repas !

 

Ouvrir le bouton de votre pantalon après un repas, cela vous arrive fréquemment ? Des désagréments dont on se passerait bien… Découvrez des solutions pour éviter et réduire les ballonnements.

Si ces maux de fin de repas deviennent votre quotidien, il est temps d’agir ! Avec des ballonnements réguliers et douloureux, n’hésitez pas à consulter votre diététicienne afin de pouvoir trouver des solutions : il s’agit souvent d’un problème fonctionnel dû à la fermentation intestinale. Pour faire simple, la flore intestinale contient des milliards de bactéries qui se nourrissent de résidus de nourriture puis qui fermentent. Ce processus explique les ballonnements et les gaz intestinaux.

Chez certaines personnes, la bonne expulsion de cet air est même empêchée par le diaphragme et les muscles abdominaux internes qui fonctionnent moins bien. Dans ce cas, le corps compense et vous propose un bidon tout rond en fin de journée !


Place aux solutions

Afin de remédier à ces problèmes, votre diététicienne peut vous proposer de mettre en place plusieurs solutions. Demandez-lui conseil afin de trouver la proposition qui soit la mieux adaptée à votre mode de vie :

• Faire une cure de probiotique. De quoi vous offrir un confort non négligeable !

• Cela peut être dû à un problème lié aux Fodmaps, des glucides à haut pouvoir fermentescible. En étant mal tolérés, ils peuvent entraîner des ballonnements et douleurs. Pour remédier au problème, votre diététicienne peut vous élaborer une semaine de menus sans Fodmaps.

Optimiser la digestion en adoptant une alimentation équilibrée et variée. Pour un bon confort digestif :
– Fruits et légumes crus et cuits à chaque repas, une petite part de féculents et des protéines.
– On réduit aussi les sucres ajoutés (pâtisseries, crèmes glacées, barres chocolatées…) qui ont tendance à fermenter. Présente en excès, cette levure fait gonfler le ventre.
– On boit au moins 1,5 litre d’eau par jour par petites gorgées pour le confort de l’estomac (boissons gazeuses à bannir) mais aussi pendant et entre les repas afin d’augmenter la sécrétion de salive et donc d’améliorer la digestion.

• Ces petits maux peuvent aussi être liés au stress. Le colon est très sensible aux variations hormonales et le stress se répercute facilement sur le ventre. Votre diététicienne vous propose désormais des ateliers en collaboration avec une sophrologue afin de mieux comprendre et gérer vos émotions.

Maison médicale des Arbelles, 459 rue Léopold Le Hon 01000 BOURG EN BRESSE | 07 85 50 94 04
contact@nugier-dietetique.com